Orgue

Histoire d'une naissance

L'église de Charbonnières-les-Bains, Notre-Dame de l'Assomption, fut dotée d'un petit positif, en 1979. C'était un instrument construit par H. SABY.

Il rendit suffisamment service au culte, mais était inadapté pour les grandes cérémonies ou pour l'exécution du vaste répertoire de l'orgue, ainsi que pour la musique sacrée (récitals et concerts donnés par la chorale St-Roch ou d'autres choeurs, avec ou sans solistes et orchestre).

Un groupe de charbonnois, dès 1987, entama une réflexion afin de doter la communauté d'un patrimoine cultuel et culturel, apte à satisfaire ces diverses exigences. Avec les conseils d'organistes expérimentés, et l'aide de quelques facteurs d'orgues réputés, l'Association des Amis de l'Orgue de Charbonnières, créée en Mai 1993, opta pour la réalisation d'un orgue de 19 jeux, avec traction mécanique suspendue. L'esthétique musicale dite de "transition" (début XIXème siècle) fut choisie en raison de la quasiinexistence de ce type d'instrument en région lyonnaise. Les orgues de tout le département du Rhône, installés dans les églises du Diocèse, sont en effet tous postérieurs à 1832, et relèvent soit des écoles romantique, symphonique, ou allemande, soit d’une esthétique baroquisante, quand il s'agit de petits instruments.

L'adoption d'une boite expressive fut aussi déterminante pour mieux servir la liturgie, dans ses différentes formes.

Les soutiens de la Paroisse et du Diocèse, puis de la Municipalité et du Ministère de la Culture, ainsi que de nombreux donateurs, ont permis, après plus de dix années d'élaboration, l'aboutissement du projet.

Celui-ci donne, en cette année 2000, centenaire de l'église de Charbonnières, naissance à un instrument exceptionnel.

Je crois être l'interprète de toute la communauté charbonnoise, et même de l'Ouest lyonnais, pour dire un immense merci à tous ceux qui ont permis la création de ce patrimoine.

Je souhaite longue vie à l'orgue B. HURVY de Notre-Dame de l'Assomption, à Charbonnières-les-Bains, une vie au service de la louange divine et de la musique pour tous.

J. LOUIS,
Président honoraire de l'Association.

Histoire de l'orgue B. HURVY

Nouvelle histoire d'une naissance

Les ateliers Bernard HURVY ont réalisé les quatre jeux supplémentaires comme prévu et demandé par la commission des orgues du Ministère de la Culture.

L’orgue complet de 26 jeux a été inauguré le jeudi 2 février 2006 par François ESPINASSE, titulaire de l’orgue de Saint-Séverin à Paris et professeur au CNSMD de Lyon. L’extension a été possible grâce au parrainage de nombreux donateurs et au soutien de la municipalité.

Jean-Pierre DULAC,
Président de l’Association.

L'orgue Bernard Hurvy

L'église Notre-Dame de l’Assomption de Charbonnières, rénovée jusqu’en fin 1999, a offert à l’orgue un emplacement privilégié, intégré dans l’architecture néogothique du transept nord.

Une telle position, latérale à l’assemblée, permet à l’instrument de fondre sa musique avec le chant communautaire.

Ses sonorités, travaillées sur place lors de l’harmonisation, "habitent" avec équilibre la résonance du bâtiment, dans le style souhaité dit de "transition".

Une telle esthétique musicale permet à chaque jeu de s’exprimer avec personnalité et poésie. Chacun de ces jeux peut mêler sa propre couleur à celles des autres, formant ainsi des ensembles qui se développent, selon la tradition sonore française, avec plénitude, dans une clarté et une polyphonie totalement adaptées à l’espace acoustique.

L’enceinte résonante du buffet protège aussi des transmissions entièrement mécaniques, de type "suspendu" pour les claviers ; ce qui confère un toucher particulièrement favorable aux phrasés d’interprétation.

Appelé à vivre pour de nombreuses générations, l'orgue fut construit entre 1998 et 1999, puis installé en mars 2000 et harmonisé au printemps de la même année.

L’ensemble a nécessité 6500 heures de travail, réparties entre les divers métiers de la facture d’orgues : conception, menuiserie et mécanismes, tuyauterie, ferronnerie, travail des peaux, assemblage, sculpture, décoration, installation et montage sur site, harmonisation sonore et accord.

Puisse la communauté de Charbonnières et de l’Ouest lyonnais s’approprier cet orgue, proche de son public, pour servir non seulement la louange et la prière, mais aussi l’émotion musicale de tout un peuple.

B. HURVY,
Facteur d'orgues.

L'orgue

Cancan Joseph Haydn


Temps d' Orgue VIII Joseph Reveyron


Verset C.Franck/L.Vierne


Votre bonté Grand Dieu Claude Balbastre


Jesu, meine Zuversicht J.S.Bach


Ecouter tous les extraits